Trier et recycler les bocaux en verre

Apprenez à recycler
Logo je recycle

Comment trier les bocaux en verre…

Bocal en verre.

Le bocal en verre est composé de verre neuf issu de matières premières de base (sable, calcaire), de colorants, décolorants, oxydants et réducteurs (charbon, chromite de fer, oxyde de cobalt, oxyde de nickel) et surtout de calcin, verre de récupération broyé, qui représente aujourd’hui la principale matière première des verriers.

Le bocal en verre est totalement recyclable.

Si le verre se recycle très bien, il n’en reste pas moins un matériau lourd qui consomme beaucoup de ressources et d’énergie pour sa fabrication et son transport. Mieux vaut donc éviter de le gaspiller en commençant par éviter les achats superflus.

Au lieu de jeter vos bocaux en verre, vous pouvez les réutiliser pour de nouvelles conserves de votre confection (confitures par exemple) ou pour y ranger de manière hermétique farine, riz, céréales dans vos placards.

Où jeter ?
Dans le conteneur à verre, vous pouvez jeter tous les bocaux en verre, même ceux ayant contenu des corps gras.

Comment ?
Il est inutile de laver votre bocal, il suffit de le vider. Jetez le couvercle en plastique ou en métal dans la poubelle des déchets ménagers.

Exceptions :
Ne pas y déposer d’objets en faïence, de porcelaine, de cristal, de miroirs, de vitres, d’ampoules électriques, de néons, de verre à usage pharmaceutique, de pots de fleurs et de vaisselle.
Ne rien déposer aux abords des conteneurs, placer vos déchets à l’intérieur du conteneur.

A quoi ça sert de recycler ?
Pionnière en matière de développement durable, l’industrie française du verre s’est lancée dès 1974 dans le recyclage. Le verre est un matériau recyclable à 100 % et à l’infini, sans perte de qualité ni de quantité. Un bocal recyclé donne un bocal neuf à l’infini…

D’un point de vue écologique, la collecte de verre de différentes couleurs est broyée en calcin. Ce calcin permet la fabrication de nouvelles bouteilles de couleur. La fabrication du verre à partir de calcin de récupération économise des matières premières et de l’énergie (le verre collecté fond à température moins élevée que les matières premières naturelles) et limite ainsi le rejet de CO2 dans l’atmosphère.

A retenir.Les déchets de verre sont parmi les plus résistants : abandonné dans la nature, un bocal en verre mettra plus de 4000 ans à disparaître !
Et il constituera un risque de blessure pendant tout ce temps…

Soyez le premier à commenter